Fi Wi Sinting Festival, préservation du patrimoine africain dans la culture jamaïcaine

Fi Wi Sinting Festival, préservation du patrimoine africain dans la culture jamaïcaine
Mise à jour le 02/01/2013 - 16:58  | Publié le 09/12/2012 - 12:15
La Fondation à but non lucratif Fi WI Sinting a pour vocation de préserver les formes d'art traditionnelles africaines en Jamaïque. Chaque année, elle organise un Festival, un lieu où les jamaïcains de tous horizons viennent se rencontrer, se retrouver, se mêler aux visteurs et aux touristes, dans une ambiance chaleureuse et familiale. 

Fi Wi Sinting Festival, préservation du patrimoine africain dans la culture jamaïcaine

La Fi Wi Sinting Foundation est une organisation à but non lucratif visant à : 

- Préserver et exposer le patrimoine africain en Jamaïque

- Autonomiser les jeunes par la création d'emplois

- Fournir des possibilités de formation dans les arts traditionnels, les instruments et l'artisanat

- Renforcer les capacités actuelles d'enseignement par le biais de programmes périscolaires

- Parrainer le Portland Summer Camp pour les jeunes en difficultés

 

Fi Wi Sinting a débuté en 1991 au Content Model School à Content District en Jamaïque, une petite communauté rurale éloignée dans les contreforts des Blue Mountains de Portland, dépourvue d'eau courante et d'électricité. Tout d'abord, il s'agissait d'un cours centré sur l'héritage africain, qui avait obtenu une reconnaissance nationale pour son haut niveau universitaire et avait été primé pour son groupe de percussions, The Content Model School Drummers

Perché sur une colline avec comme seul accès un sentier escarpé, ce lieu vit arriver des parents d'élèves, des membres de la communauté ainsi que des visiteurs, attirés par le talent de ces jeunes qui maîtrisaient l'art des percussions à un âge souvent précoce. Encouragé par cet intérêt grandissant de la population locale et ayant besoin d'une vitrine pour exposer le talent de ces jeunes, le Fi Wi Sinting Festival est né grâce à la volonté des parents, des membres de la communauté et de ceux qui avaient l'audace de braver cette route accidentée. Le festival a mis l'accent sur la participation des jeunes et la préservation de l'héritage africain en Jamaïque, relativement abondant dans cette communauté, en raison de son éloignement. 

De 1997 à 2009

Quand l'école a fermé ses portes en 1997, le festival a ensuite déménagé au College of Agriculture, Science & Education, où le groupe Jonkunoo et d'autres artistes les ont rejoint. Le festival a commencé à croître et à évoluer pour devenir le plus grand festival de son genre en Jamaïque. Avec une plus forte participation et une demande croissante pour d'autres activités supplémentaires, et en accord avec le thème du festival "Célébrer notre héritage africain", la soirée de danse africaine organisée par Mutabaruka a été introduite, ainsi qu'une conférence et une cérémonie en hommage aux ancêtres sous la forme d'un radeau ancestral.

Au vu de ces prestations supplémentaires, le College of Agriculture n'était plus un lieu adapté en raison du manque d'accès à l'eau nécessaire au lancement du radeau. Le festival déménage dans un premier temps vers Buff Bay (paroisse de Portland) puis s'installe définitivement en 2009 à Sommerset Falls où une formidable opportunité de croissance s'offre à eux. 

Il est important de noter qu'au fil des ans, Fi Wi Sinting est resté fidèle à ses racines à l'image d'un évènement familial où le staff se compose principalement de jeunes et où de nombreux fournisseurs ont participé fidèlement depuis 15 ans à la transition en douceur de leur changements de lieu. 

Il existe une "feuille de route" essentielle du Festival pour le système éducatif tel qu'il est utilisé par les écoles secondaires, les universités et les collèges, qui tous y participent chaque année, avec cette exigence de mettre en place des cours qui mettent l'accent sur l'héritage africain dans la culture jamaïcaine.

Lors de ce festival, on peut goûter aux plats de la cuisine traditionnelle comme le Dukonoo (apporté du Ghana), le pudding aux patates douces, le poisson frit et bien d'autres encore. On peut découvrir les rythmes pulsés des percussions Kumina apportées du Congo, le mento , musique folklorique jamaïcaine, participer aux chants Nyabinghi avec les rastas, écouter la paroles des conteurs ou encore découvrir l'artisanat local. 

Musique

Chino & Federation Sound - The Formula Mixtape

Chino & Federation Sound - The Formula Mixtape

Écouter
Blak Diamon - Diamon Eclipse Official Mixtape

Blak Diamon - Diamon Eclipse Official Mixtape

Écouter
DJ Kenny - Queng Dem Mixtape

DJ Kenny - Queng Dem Mixtape

Écouter
Dj Ross One - Club Harlem Tokyo HipHop Mix

Dj Ross One - Club Harlem Tokyo HipHop Mix

Écouter
Willy Chin - Black Chiney - G Whizz Better Daze Mixtape

Willy Chin - Black Chiney - G Whizz Better Daze Mixtape

Écouter
Ras Muhamad - Salam  Album Megamix

Ras Muhamad - Salam Album Megamix

Écouter
Martei Korley - Kingston Konfidential EP

Martei Korley - Kingston Konfidential EP

Écouter
Delly Ranx - Sweet Reggae (Album Stream)

Delly Ranx - Sweet Reggae (Album Stream)

Écouter
Teacha & Mackerel - Step Pon Dem 16

Teacha & Mackerel - Step Pon Dem 16

Écouter

Aller dans Musique