Histoire de la Jamaique

Histoire de la Jamaique
Mise à jour le 16/11/2013 - 18:14  | Publié le 13/10/2010 - 14:33
Présentation de l'histoire de la Jamaique..

La Jamaïque fut découverte par les indiens Arawaks aux alentours de l’an 1000, ils la nommèrent « Xamayca », qui signifie : « Terre de bois et de l’eau ».

Puis ...

La Jamaïque fut annexée par l’Espagne après que Cristobal COLOMB y débarqua en 1494, y créant la ville de « Sevilla la Nueva » (en 1509), à l’ouest de St Ann’Bay sur la côte nord, où il s'installa.

Terre inhospitalière, les espagnols la quittèrent pour s’installer dans les plaines plus riches et plus fertiles du sud, où ils créèrent une nouvelle ville « Santiago de La Vega » (en 1538).

Les anglais s’emparent de l’île en 1655 et elle devient officiellement britannique en 1670. Les espagnols, quant à eux ,quittèrent la Jamaïque  pour rejoindre Cuba restée espagnole, Santiago de la Vega devient donc «Spanish Town». Pendant les deux cent ans de règne britannique, la Jamaïque devient le plus grand importateur de sucre après Saint Domingue. A partir de 1672, l’emploi massif d’esclaves fait de la Jamaïque l’une des principales plaques tournantes de la traite des noirs.

Entre 1700 et 1810, plus de 600 000 africains furent transportés sur l'île. La plupart moururent de maladie, d’épuisement, ou de mauvais traitements.

 

Les « Neg Marrons », ou « Maroons », arrivent à s’enfuir et se réfugient dans les forets et les montagnes. Après des années de lutte contre le pouvoir britannique, ils finissent par obtenir l’autonomie d’une partie de l’île, et devinrent un symbole de résistance pour les esclaves à travers les Amériques.

Après l’abolition de l’esclavage en 1833, les « Affranchis » quittèrent les plantations pour s’établir sur des terres inoccupées de l’intérieur du pays, ruinant ainsi l’économie fondée sur les grosses exploitations de cannes à sucre.

Certains apprirent de nouvelles techniques et travaillèrent comme artisans dans les villes, ou émigrèrent en Amérique centrale pour travailler sur les chemins de fer.

On amena alors les serviteurs des Indes Orientales et de Chine pour travailler sous contrat dans les plantations.

A la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle, des allemands, des libanais, des syriens et des juifs s’installèrent en Jamaïque. Des mariages mixtes entre ces nombreuses ethnies ont crée une véritable société multiraciale avec pour devise « Out of many one people » .

Malgré tout, l’économie resta dominée par une minorité de planteurs blancs, ce qui amena la population noire à se rebeller contre les mesures discriminatoires dont elle faisait l’objet. Devant l’indifférence du gouvernement britannique, une rébellion éclate à Morant’bay en 1865, suivie par un mouvement de révolte qui s’étendit à tout le pays. Cette rébellion aboutit à l’abolition de l’Assemblée locale et à l’établissement d’un gouvernement colonial relevant de la couronne, maîtrisée par les anglais en 1884.

Les mouvements nationalistes se développèrent sous l’impulsion de deux leaders jamaïcains, Alexander BUSTAMENTE (1884 – 1977) et Norman WASHINGTON MANLEY ( 1893 – 1969), alliés puis adversaires, ils s'alternent au pouvoir. Norman MANLEY devient 1ER Ministre en 1955, et la Jamaïque obtint son indépendance dans le cadre du Commonwealt le 6 août 1962. En 1972, le PNP (People’s National Party), parti dirigé par Michael MANLEY, fils de Norman MANLEY, perd les élections devant l’aggravation économique du pays, au profit d’Edward SEAGA qui dirige alors le JLP (Jamaica Labour Party), il renforce les liens avec les Etats-Unis et s’efforce d’attirer les capitaux étrangers dans le pays.

Le PNP et MANLEY fils revinrent au pouvoir en 1989, et appliquèrent une politique modérée, MANLEY démissionne en 1992 et Percy PATTERSON lui succéda.

La Jamaïque est donc indépendante et membre du conseil du Commonwealth depuis 1962. Elle est une monarchie constitutionnelle reconnaissant le souverain britannique comme chef d’état. Depuis le 26 février 2009, le gouverneur actuel patrick Linton Allen exerce les pouvoirs et les attributions du souverain en Jamaïque.  

Musique

Gappy Ranks & Torch - Barefoot

Gappy Ranks & Torch - Barefoot

Écouter
We Love Haïti - The Help Tape

We Love Haïti - The Help Tape

Écouter
Chinese Assassin - Chop Dem Up 2

Chinese Assassin - Chop Dem Up 2

Écouter
Dj Kenny - Survival Dancehall Mix

Dj Kenny - Survival Dancehall Mix

Écouter
Konshens - Duppy Dem

Konshens - Duppy Dem

Écouter
Dub Gabriel - Destroy All Concepts Raggabass

Dub Gabriel - Destroy All Concepts Raggabass

Écouter
Masicka - We Lock Di Streets

Masicka - We Lock Di Streets

Écouter
Dj Kenny - Street Level

Dj Kenny - Street Level

Écouter
Foresta feat. Kabaka Pyramid & Protoje - Quiet Thoughts

Foresta feat. Kabaka Pyramid & Protoje - Quiet Thoughts

Écouter

Aller dans Musique